Jalons II (L’africanisme aujourd’hui)

Retour aux téléchargements

VISITEZ LA BOUTIQUE

Ce n’est pas d’africanisme qu’il a été question pendant les années qui ont suivi la publication en 1975 des textes que vous allez lire. Il a davantage été question d’ « affaires africaines » telles que révélées par de nombreux ouvrages, notamment celui qui porte ce titre et qui est de Pierre Péan.Mais ainsi qu’on l’a lu, ou qu’on va le lire, j’avais déjà attiré l’attention dans L’Africanisme, aujourd’hui, le texte de 1975, sur la distinction à établir entre les intérêts en Afrique et les intérêts de l’Afrique. Par africanisme, s’il fallait entendre soutien à l’Afrique, militantisme en faveur de l’Afrique voire même passion pour l’Afrique, il faut reconnaître que chacun n’y allait que pour son intérêt particulier, s’agissant des africanistes non-Africains. Et pourtant, le grand engouement affiché par de nombreux spécialistes de l’Afrique venus d’ailleurs a pu laisser croire à certains que cet africanisme-là témoignait d’un réel amour pour le continent. Quand bien même j’avais laissé l’impression de ne m’intéresser principalement qu’à l’africanisme des chercheurs universitaires dont certains se trouvaient en plus ou moins grande connexion avec des agences ou services spéciaux de renseignements des grandes puissances, il ne pouvait faire de doute pour personne que la recherche scientifique a toujours eu partie liée avec les questions hautement stratégiques. Dans les milieux de la Coopération et des « Assistances techniques » diverses à Yaoundé, certains avaient estimé que le virus de ce qu’ils appelaient « l’espionnite » ambiante m’avait contaminé. Il faut cependant se souvenir de ce qu’il s’agit d’une époque pendant laquelle les réseaux Foccart étaient au sommet de leur « art », non seulement dans le montage des coups d’Etats militaires çà et là, mais aussi dans l’organisation des réseaux d’affaires du genre de toutes celles qu’ils consacrèrent au malicieux contournement de l’embargo interdisant toute forme de relations commerciales avec le « pays de l’Apartheid ».

[purchase_link id=”2435″ text=”cliquer pour ajouter à votre panier” style=”plain” color=”blue”]